•  

     

    Les Lutins d'Alsace ...

     

    De tous les peuples de la Féérie, les Lutins sont les plus petits mais aussi les plus malicieux.... ils sont d'ailleurs à l'origine du verbe " lutiner"

    On en rencontre sous toutes les latitudes:

    Les Nutons en Wallonie, les Boggarts en Pays de galles, les Leprechauns en Irlande, les Pixies en Cornouailles, les Brownies en Ecosse, les Korrigans en Bretagne, ...

    Il y a aussi le Lutin d'Alsace, très petit, parfois pas plus grand qu'un pouce.

     

    Les Lutins d'Alsace ...

     

    Ils sont tout autant malicieux et espiègles mais toujours bienfaisants.

    Ils se sont progressivement sédentarisés dans les maisons des hommes.

    Si vous accueillez un lutin chez vous, il vous portera chance et vous aidera aux tâches domestiques.

    J'en ai vu un qui était chargé de surveiller la cuisson des bredalas. oh

    Mais attention de ne pas froisser votre lutin domestique ! Il vous jouera alors de vilains tours!

     

    Les Lutins d'Alsace ...

     

    Alsace ~ Décembre 2015

     


    78 commentaires
  •  

     

    La Sorcière : Porte-Bonheur en Alsace ...

     

    On raconte qu'au 17 ème siècle, une jeune habitante de Riquewihr  qui répondait au nom de Marie WOLF, vivait heureuse auprès de son fiancé. Son bonheur ne dura pas car la guerre éclata et les sépara.

    Son fiancé, soldat, fut tué. Marie, par chagrin, vécut recluse, avec pour unique compagnie son chat noir. Dès lors les villageois la surnommèrent la sorcière. Un soir, qu'elle se promenait sur les remparts de la ville assiégée, les ennemis furent terrorisés par ses longs sanglots et s'enfuirent paniqués.

    Les Riquewihriens la déclarèrent alors bienfaitrice et gardienne de la ville. L'histoire se répandit dans toute la région et depuis, chaque habitant, pour se protéger du mal, accroche près d'une fenêtre, une sorcière orientée vers l'extérieur qui symbolise Marie WOLF.

     

    La Sorcière : Porte-Bonheur en Alsace ...

     Alsace ~ Décembre 2015

     

     

    * Aux 16 ème et 17 ème siècles, Bergheim fût le théâtre de nombreux procès de sorcellerie a l‘issue desquels 40 femmes ont été livrées au bûcher.

    * A Rouffach, se dresse toujours la "Tour des Sorcières". Dans cette tour furent enfermées, durant le 16 ème et le 17 ème siècle, les personnes accusées de sorcelleries en attendant leurs procès. Rares furent ceux qui échappèrent au bûcher. Les traces retrouvées dans les archives font état d'un nombre impressionnant de condamnés pour sorcellerie. En 1615, on compte, à Rouffach, pas moins de 62 procès.

     

     

     

     


    70 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
/*police*/ /*debut defile texte slogan*/ /*fin defile texte slogan*/